https://la-parenthese-enchantee.com/les-bienfaits-du-yoga-prenatal/

Le yoga est un exercice vraiment sain et il peut faire des miracles pendant la grossesse. Il vous prépare à l’accouchement et réduit les maux liés à la grossesse. Le yoga prénatal peut devenir le meilleur allié des femmes enceintes !

Chez la Parenthèse Enchantée :

Le yoga prénatal est un cours de yoga spécial adapté aux femmes enceintes. Différents exercices sont effectués pendant cette période, conçus pour les femmes enceintes.

Tout comme dans un cours de yoga classique, cette activité se concentrera sur le domaine physique. Mais aussi sur les domaines émotionnel et psychologique, qui sont les deux aspects fondamentaux d’une grossesse réussie.

L’idée est de s’aligner avec son corps qui est en perpétuelle agitation. Avant d’accueillir le bébé et de se préparer mentalement à son rôle de future maman.

 

Le yoga prénatal :

Dans les cours de groupe proposés par la parenthèse enchantée, les futures mamans pourront se débarrasser du stress. Surtout après le travail ou à la maison et se soutenir mutuellement dans cette grande aventure enrichissante.

Vous pouvez avoir une ou deux consultations avec le papa ce qui l’aidera à trouver sa place auprès de son enfant.
Et plus globalement pour l’accompagnement pendant la grossesse et au moment de l’accouchement.

Par exemple, ils peuvent apprendre le massage du ventre, ce qui est très utile au début du travail.

Pendant ces cours, les femmes enceintes trouveront généralement des ressources qu’elles ne soupçonnaient pas auparavant. Et bénéficieront de conseils avisés d’experts en yoga prénatal.

La pratique régulière du yoga pendant la grossesse peut permettre aux futures mamans de mieux comprendre leur corps.

Cela l’aidera à déterminer ce dont elle a besoin pendant les neuf mois de grossesse. Ce qui la préparera à l’accouchement en toute confiance.

Notre point de vue :

D’un point de vue purement physique, le yoga prénatal peut vous permettre de :
Soulager les maux liés à la grossesse, telles que les nausées, les maux de dos, la constipation, le reflux acide, les troubles du sommeil, etc., également d’activer la circulation sanguine et l’oxygénation des tissus cellulaires, de réduire le diabète gestationnel, de prendre conscience du périnée et le renforcer à l’aide d’exercices de respiration, de développer et maintenir la fluidité du bassin, ou encore d’assouplir et tonifier les muscles profonds du corps.

Émotionnellement, les bienfaits sont multiformes et procurent une sensation de douceur et de bonheur au corps et à l’esprit de la future maman.

Divers autres avantages sont à prendre en compte lorsque l’on suit un cours de yoga prénatal ainsi cela permet de lâcher prise, de se détendre et de se libérer du stress accumulé.

La possibilité de se trouver en contact avec son enfant permet de renforcer le lien avec lui, une connexion qui sera importante pour le bien-être du bébé lors de sa venue au monde et pour le vôtre également.

La préparation :

Le yoga prénatal aide également à se préparer mentalement à l’accouchement et à la naissance du bébé mais également physiquement comme par exemple grâce aux différents exercices de respiration.

Enfin vous vous demandez à partir de quel moment vous pouvez exercer cette pratique ?

Contrairement au yoga classique qui ne peut pas être pratiqué après un certain stade, le yoga prénatal peut être votre allié à tout moment pendant la grossesse.

Cependant, si vous ne faites pas d’exercice ou n’avez jamais pratiqué le yoga avant la grossesse, il est préférable de commencer à pratiquer dès le troisième mois de grossesse.

Sinon pendant les trois premiers mois, la douceur sera le maître mot. Par exemple, pas trop d’efforts ou de torsions, car le corps change beaucoup.

 

Étape par étape :

À ce stade, le yoga prénatal peut généralement soulager la fatigue et les nausées. Lors de la réunion, nous pratiquons des mouvements lents et des postures douces.

La phase de relaxation sera plus longue que la période de yoga classique.

A moyen terme : le travail sur la respiration et le périnée commence. À ce stade, les maux liés à la grossesse sont généralement invasifs et le yoga prénatal aidera à les calmer.

Troisième trimestre : l’heure est venue de se préparer à l’arrivée de bébé et à votre accouchement.

Pendant le cours, l’enseignant se concentrera principalement sur la respiration profonde, ce qui est très important pour une bonne récupération lors de l’expulsion du bébé.

En effet, grâce à une bonne respiration la maman pourra préserver son périnée et aura donc une poussée plus productive lors de l’accouchement.

Une fois l’enfant arrivé parmi nous, et dès que vous disposerez de temps, il est possible d’envisager des cours de yoga post-natal.